09/08/2006

Idiophone - Tape-cuisse

 

IDIOPHONES PAR FRAPPEMENT (suite)

 

Série 4 – TAPE-CUISSE (ou tube pilonnant)

 

Le tape-cuisse (ainsi dénommé par les européens) est un idiophone (tube pilonnant) dont l’élément vibrant (ici une courge) est frappé contre une partie du corps humain (bras, cuisses, mollets, etc).


TAPE-CUISSE (tube-pilonnant)
Nom vernaculaire: shantu / Chantoun
Ethnie: -
Pays: Niger / Mali
Dimension: 64 cm
Matériau: calebasse

Description & usage : cet instrument est constitué d'une courge oblongue semblable à un concombre dont les deux extrémités ont été sectionnées. Ce genre d’instrument est surtout répandu en Afrique Occidentale (Mauritanie, Côte-d’Ivoire, Mali, Sénégal…). «Le jeu consiste à frapper l'ouverture la plus large contre la cuisse, tandis que l'autre orifice est alternativement fermé avec la main. On obtient ainsi des effets de glissandi...Des femmes de tous âges et de toutes conditions sociales en jouent pour accompagner un répertoire chanté de divertissement». (dans Maurice Fleuret: La collection d’un voyageur – expo de Lille 1990 – n° 45 p. 41)

 

Bibliographie sélective:

Fleuret M. – La collection d’un voyageur, 1990 - p. 41

Schaeffner  A. - Origine des instruments de musique, 1936 - p.81

 

Réf. pour semblables:

  • Livres: Fleuret M. – La collection d’un voyageur, 1990 - p. 41
  • Sites internet MEG (Musée Ethnographique de Genève); MEN (Musee Ethnographique de Neuchâtel); CHIRAC (Musée du quai Branly)