06/08/2006

Idiophone - Cloches (suite)

Cloches à battant externe {battant libre}

Ce type de cloches à battant externe, est souvent appelé "gong" par de nombreux auteurs traitant des instruments de musique traditionnels d'Afrique Noire.

- Cloches en bois (g8)

- Cloches en métal

·        Forgées: fer

o       Simples (g9)

o       Doubles (g10)

·        Moulées: laiton – bronze (g11)

 

Souvent utilisées avec les tambours dans les fêtes et les danses, les cloches sont aussi l'apanage des féticheurs dans les rituels de divination.


 

 

 

Photo: Hénault Ch. - 1975
Source: Hénault Ch.
Légende: Tambour à fente zoomorphe et cloche double en fer forgé et battant externe chez les Medje
Pays: Village Mongomasi Bunie - R.D. du Congo

Photo: Mme Denie; région de Mobaye (ex-Banzyville) chez les Ngbandi

Source: Hénault Ch.
Légende: -
Pays: Région de L'Ubangi - R.D. du Congo

fb/imn49

Cloches simples et doubles - (g9 & g10)



CLOCHE EN BOIS à battant externe (g8)
Nom vernaculaire: -
Ethnie: Eket
Pays: Nigeria
Dimension: 61 cm
Matériau: Bois, métal
Description & usage: 
Cloche en bois, à poignée saillante et caisse de résonance ouverte dans le bas. Il est surmonté d'une tête ronde sculptée en janus -Elle peut être regardée des deux côtés- que prolonge un long cou cylindrique orné d'un collier en fer. On le bat avec une baguette.
La tête reflète le style que l'on rencontre sur les masques et les statuettes de l'ethnie Eket. Ce qui démontre combien les artistes sont dépendants de la sphère sociale et religieuse dans laquelle ils évoluent.
Cette cloche est parfois appelé "tambour de féticheur" car il est utilisé au cours de cérémonies cultuelles. Dans de nombreuses régions du monde, et plus spécialement dans les pays d'Afrique, il faut relever l'association fréquente entre la pratique musicale et la divination ou l'art de guérir.
 
 

CLOCHE SIMPLE EN METAL FORGE à battant externe (g9)
Nom vernaculaire: Elonja
Ethnie: Région de l'Equateur (Mongo)
Pays: R.D. du Congo
Dimension: 51 cm
Matériau: Métal, bois, fibres
Description & usage:
Ce type de cloche en métal et à battant  externe, est parfois appellée "gong" par des auteurs traitant des instruments de musique traditionnels d'Afrique Noire.
Ce genre de cloche simple en métal est constituée de feuilles de fer martelées et rabattues l'une contre l'autre, leurs bordures latérales étant soudées par forgeage.
Ce genre de cloches est tenu d'une main et frappé de l'autre à l'aide d'une baguette de bois, parfois recouverte à une extrémité de gomme (résine) durcie ou d'un coussinet de fibres. Elle provient de la cuvette centrale du Congo (région de l'Equateur), mais on retrouve également ce type de cloche dans d'autres régions d'Afrique Noire (cameroun, Nigéria...).
Quant à son usage, G. Hulstaert, rapporte en parlant de l'elonja, dans la revue Congo de 1935:
"...Il a la valeur d'un esclave. On l'emploie pour rassembler les hommes à la guerre; mais surtout aux grandes assemblées, aux fêtes et à la boisson. Ce sont les riches qui possédent un elonja; sa possession n'a rien voir avec les vieux, les patriarches, etc. L'elonja avait et a toujours une valeur très estimée. C'est pourquoi il constitue une pièce de prix dans les paiements de dots. Chaque elonja porte son nom propre, comme un homme ou un clan...".
 
 

CLOCHE SIMPLE EN METAL FORGE à battant externe (g9)
Nom vernaculaire: Elonja
Ethnie: Région de l'Equateur (Mongo)
Pays: R.D. du Congo
Dimension: 55 cm
Matériau: Métal
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

CLOCHE SIMPLE EN METAL FORGE à battant externe (g9)
Nom vernaculaire: Elonja
Ethnie: Région de l'Equateur (Mongo)
Pays: R.D. du Congo
Dimension: 70 cm
Matériau: Métal, fibres
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

CLOCHE SIMPLE EN METAL FORGE à battant externe (g9)
Nom vernaculaire: Elonja
Ethnie: Région de l'Equateur (Mongo)
Pays: R.D. du Congo
Dimension: 54 cm
Matériau: Métal
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

CLOCHE SIMPLE EN METAL FORGE à battant externe (g9)
Nom vernaculaire: Kpworo (petite) & ngbongbo (grande)
Ethnie: Ngbandi
Pays: R.D. du Congo
Dimension: 40 & 75 cm
Matériau: Métal
Description & usage:
Ces deux cloches d'origine Ngbandi du Nord de la R. D. du Congo, sont reproduites et décrites pages 94, 95 et 96 dans: De Ngbandi de Basiel Tanghe (1928). Ces deux cloches de types semblables aux "elondja", portent respectivement le nom de "kpworo" pour la plus petite et de "ngbongbo" pour la plus grande.
 
 
 
 
 
 

CLOCHE SIMPLE EN METAL FORGE à battant externe (g9)
Nom vernaculaire: Elonja
Ethnie: Région de l'Equateur (Mongo)
Pays: R.D. du Congo
Dimension: 75 cm
Matériau: Métal, bois, tissu, fibres
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

CLOCHE SIMPLE EN METAL FORGE à battant externe (g9)
Nom vernaculaire: Elonja
Ethnie: Région de l'Equateur (Mongo)
Pays: R.D. du Congo
Dimension: 58 cm
Matériau: Métal, bois
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

CLOCHE SIMPLE EN METAL FORGE à battant externe (g9)
Nom vernaculaire: Laoure
Ethnie: Baoule
Pays: Côte d'Ivoire
Dimension: 26 cm
Matériau: Métal, bois, tissu, fibres
Description é usage:
Cette cloche est constituée d'un petit résonateur en fer forgé, relié par une corde au marteau (battant) en bois sculpté, doté d'un coussinet en tissu qui en assourdit la percussion en produisant un son feutré. Ce marteau rituel utilisé chez les Baoulé de Côte d'Ivoire,, tiendrait son nom, "laouré", "laoulé", ou "dawli", d'un fétiche baoulé liée au culte des jumeaux.
Il était autrefois un des principaux attributs des chefs traditionnels dont elle servait à annoncer les déplacements, particulièrement dans les cérémonies rituelles et les funérailles.
Le marteau reproduit, comme ici, en miniature le masque de "Guli-Glin" à tête de buffle, un des plus grands masques baoulé: la cloche ou gong sert, dans ce cas, à accompagner la sortie de ce masque. Si il danse la nuit, ce masque a des fonctions de conjuration en chassant les mauvais esprits et en paralysant le pouvoir des sorciers. Le jour il se produit dans le cadre de simples réjoissances auquelles toute l'assistance peut alors participer.
Utilisé en divination ce "gong" permettait aussi, de déterminer les causes des malheurs des clients et les remèdes à y apporter.
La fabrication de cet instrument est l'apanage de la caste des forgerons qui, en pays baoulé, vivent dans des quartiers séparés du reste de la population.
 
 

CLOCHE DOUBLE EN METAL FORGE à battant externe (g10)
Nom vernaculaire: Elonja
Ethnie: Région de l'Equateur (Mongo)
Pays: R.D. du Congo
Dimension: 37 cm
Matériau: Métal, fibres, pigments
Description & usage:
G. Hulstaert, rapporte en parlant de l'elonja, dans la revue Congo de 1935:
"...Il a la valeur d'un esclave. On l'emploie pour rassembler les hommes à la guerre; mais surtout aux grandes assemblées, aux fêtes et à la boisson. Ce sont les riches qui possédent un elonja; sa possession n'a rien voir avec les vieux, les patriarches, etc. L'elonja avait et a toujours une valeur très estimée. C'est pourquoi il constitue une pièce de prix dans les paiements de dots. Chaque elonja porte son nom propre, comme un homme ou un clan...".
 
 

CLOCHE DOUBLE EN METAL FORGE à battant externe (g10)
Nom vernaculaire: Elonja
Ethnie: Région de l'Equateur (Mongo)
Pays: R.D. du Congo
Dimension: 33 cm
Matériau: Métal
 
 
 

CLOCHE DOUBLE EN METAL FORGE à battant externe (g10)
Nom vernaculaire:
Ethnie: Bamoun / Bamileke
Pays: Cameroun
Dimension: 52 cm
Matériau: Métal, fibres

 

 

 

 


CLOCHE DOUBLE EN METAL FORGE à battant externe (g10)
Nom vernaculaire:
Ethnie: -
Pays: Mali
Dimension: 15 cm
Matériau: Métal
fb/1628

 

 

 


CLOCHE EN METAL FORGE à battant externe (g10 ?)
Nom vernaculaire:
Ethnie: -
Pays: Mali
Dimension: 11 cm
Matériau: Métal
fb/1629

 

 


CLOCHE EN METAL MOULE à battant externe (g11)
Nom vernaculaire: -
Ethnie: -
Pays: Burkina-Faso
Dimension: 13 cm
Matériau: Métal (bronze ?)

 

 

 

 


CLOCHE EN METAL MOULE à battant externe (g11)
Nom vernaculaire: -
Ethnie: -
Pays: -
Dimension: 24 cm
Matériau: Métal (bronze ?)

 

 

 

 

 

 

 


 

21:16 Écrit par sanza dans Musique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Merci pour ce site.J'ai pu mettre un nom sur différents
instruments de musique que mes parents ont ramenés du Congo Belge(ueles-nord du pays). Ceux-ci ont en moyenne 50 ans. JMB

Écrit par : BRADFER J-Michel | 21/10/2007

Répondre à ce commentaire

Demande d'autorisation pour publication de photo Cher auteur,

Je t'écris parce que tes photos m'ont fort intéressées, notamment celles sur les ngbandi. Je demande donc si tu pourrais m'accorder de les publier sur Wikipedia. Si jamais tu nous me donnes ton accord pourrais-je avoir ton nom ou ton pseudo pour pouvoir le mentionner dans la source? Merci d'avance.
Claude De Lamouette Morillon

Écrit par : Claude De Lamouette Morillon | 16/12/2007

Répondre à ce commentaire

bonjours beaup commentaire bravau

Écrit par : sandra baserba | 14/01/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjours,
je suis vraiment content que je peux retrouver des photos et des ecrits comme ça sur Medje, isiro. je suis nee a isiro, d'un pere grec et d'une mere congolaise qui est la fille du chef Makasi et de Mbombio la femme principale du chef des mangbetu. cela fait presque 20 ans que je n'etais plus aller a medje et cela me manque beaucoup et espere toujours un jours y retourner et faire quelque chose pour ce village qui m'a donner la vie ... la personne que je suis aujourd'hui...
merci a vous

Écrit par : Mike | 16/03/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.